le site informatif de la chirurgie de l'obésité
Header

Qui est concerné par la chirurgie de l’obésité?

Les indications opératoires de l’obésité sont précises:

La sécurité sociale prend en charge la chirurgie de l’obésité pour un IMC > 40. Cependant le chiffre de 35 peut être retenu quand existe déjà une comorbidité (maladie conséquence de l’obésité).La chirurgie ne peut donc être proposée que pour un surpoids déjà considérable (par exemple 115 kg pour 1,70 m ou 100 kg pour 1,60 m).
Il ne faut pas opérer quelqu’un qui n’aurait à perdre que 10 kg ou 15 kg, et cela pour deux raisons :
1 – Il y a des risques opératoires
2 – Les contraintes sont importantes
et ne pas pouvoir s’y plier, aboutit à un échec à plus ou moins long terme pouvant imposer des ré-interventions.

Cette décision opératoire ne doit jamais être prise rapidement mais avec l’aide du chirurgien, de la psychologue, de la diététicienne et après avoir participé à une réunion d’information.

Ce temps de préparation est mis à profit pour modifier le comportement alimentaire.

Les mangeurs compulsifs qui se jettent sur la nourriture dans certaines situations de frustration,ceux qui, lors de crises d’angoisse, ont un comportement boulimique ne peuvent raisonnablement envisager la chirurgie. Il leur faudra d’abord une préparation plus longue pour amender leurs déviances.

L’important est d’arriver à l’intervention avec de nouvelles habitudes bien acquises